dimanche 4 février 2018

L'aube sera grandiose

Titania emmène sa fille, Nine, seize ans, dans une mystérieuse cabane au bord d'un lac. Il est temps pour elle de lui dévoiler des événements de sa vie qu'elle lui a cachés jusqu'alors. Nine écoute, suspendue aux paroles de sa mère. Flash-back, anecdotes, personnages flamboyants, récits en eaux troubles, souvenirs souvent drôles et parfois tragiques, bouleversants, fascinants secrets... Peu à peu jaillit un étonnant roman familial, qui va prendre, pour Nine, un nouveau tour au matin...

J'écris cette chronique tout juste après avoir tourné la dernière page de L'aube sera grandiose. Ce roman m'a duré deux jours, il m'a tenu en haleine même avec ma fatigue trainante de la journée. J'adore Anne-Laure Bondoux, ses écrits sont poétiques, sensibles, justes. Ils font battre notre coeur, ils le tourmente aussi, le brise en petit morceaux, mais il y a tellement d'émotions, un torrent de sensations que l'on vit à chacune de ces lectures que je ne manquerais ça pour rien au monde. L'aube sera grandiose c'est une échappée belle, une parenthèse magique, le temps de toute une nuit, où sera contée une histoire. Une histoire loin d'être facile, vous allez pleurer, rire, être en colère. Mais il y aura aussi beaucoup de douceur, de tendresse et d'amour. Les personnages sont touchants, profonds et ont chacun leur propre personnalité. L'autrice nous montre aussi les nuances de l'être humain, le fait qu'il ne soit pas parfait de bout en bout, mais qu'on arrive à l'apprécier, malgré ses défauts.
Cette bulle créée par l'autrice m'a subjugué, elle m'a transporté dans un autre monde, loin de mon canapé. J'ai été charmé, enivré par cette histoire de famille où les secrets se dévoilent sous nos yeux. C'est beau, c'est délicat, nostalgique. La fin est belle, bien que j'aurais voulu quelques pages de plus.

lundi 29 janvier 2018

Les petits bonheurs - Janvier 2018

Je voulais vraiment utilisé le carnet que m'avait offert Margaud pour quelque chose de spécial, alors je me suis dis, pourquoi ne pas marquer les petits bonheurs de chaque mois durant l'année ? J'aime les petits bonheurs, les choses simples de la vie, et mon blog étant comme un journal, je me dis que c'est une bonne idée de vous livrer tout ça.

  • Nouvelle année, on fait le tri !
  • Ranger les petites affaires de Noël pour accueillir la nouvelle année
  • V A C A N C E S 🌸
  • Revoir une deuxième fois Star Wars - Les derniers Jedi (avec sa meilleure amie)
  • Le voir, sourire et être heureuse pour la journée ❤️
  • Regarder et avoir ENFIN l'énorme coup de coeur pour Your name !
  • Se procurer un nouveau téléphone (qui fait de siiiii jolies photos)
  • Lire, lire, lire...
  • Ce joli projet pour Mars 💚
  • Recevoir le colis de Margaud
  • Reprendre soin de ma peau comme il le faut
  • Passer un dimanche à l'improviste avec sa meilleure amie (burger et balade)
  • Retrouver mon Ipod et réécouter ces musiques que j'aime tant 💛
  • Une nouvelle bannière pour le blog
  • Retourner sur vos blogs, tout doucement
  • Écouter les stories de Fann (les lectures de Fann) sur Instagram
  • Revoir Le retour du Jedi, REVOIR LUKE 💕
  • Recevoir mes cosmétiques bio
  • Me couper les cheveux et avoir des compliments
  • Les animes Card Captor Sakura Clear arc ET Minuscule 💚
  • Passer l'après midi à flâner avec Lu <3
❤️

mardi 23 janvier 2018

Flying witch

Makoto Kowata est une jeune sorcière toujours accompagnée d'un chat noir nommé Tito. Ayant toujours vécu en dehors de la civilisation, elle décide de s'installer dans une petite maison dans la ville de Hirosaki. Mais elle s'avère être très tête en l'air et n'a pas du tout le sens de l'orientation, ce qui lui provoquera de petits soucis, malgré cela, elle parvient à apprécier tous les petits plaisirs que son quotidien lui offre.

Comme je vous l'ai dis sur twitter, je compte vous faire découvrir plus de mangas sur le blog, j'espère que ça vous plaira ! Je sais que pas mal de personnes me demandent des conseils au niveau de quoi commencer, dans le même genre qu'un autre manga etc... donc des articles devraient arriver prochainement.
Mais revenons au sujet principal de l'article : Flying Witch. Nouveau manga de l'année 2017, avec le tome 1 sorti en Mars. Je vais être claire dès le début, dans ce manga : il ne se passe pas grand chose. Si vous cherchez une histoire avec de l'action et rebondissements, c'est peine perdu avec celui la, passez votre chemin. Cependant si vous êtes un friand de récit feel good, plein de bonne humeur et de bons sentiments : JETEZ VOUS DESSUS !
En effet Flying Witch, c'est du bonheur en boite. Je me suis rarement senti aussi bien en lisant un manga ! C'est ensoleillé, rempli de fraicheur. On suit clairement le quotidien de Makoto, cette jeune sorcière un peu maladroite mais si gentille et attachante. Ce sont des petites tranches de vie, toutes douces, qui font du bien. C'est simple, on voit ce que la vie nous offre en petits bonheurs, la nature, un bon repas, l'amitié, les fous rires, un chat, une balade au bord d'une rivière...
Si je pouvais, j'offrirais ce manga à tous mes amis pour les rendre heureux, parce que Flying Witch vous fera beaucoup sourire et rire. 
Je ne peux que vous le conseiller, si vous avez envie d'une histoire doudou, adorable, avec des petits moments de vie qui nous rappelle que la vie est belle, même avec sa simplicité.

NB : Un anime existe aussi, je ne l'ai pas encore vu, mais parait-il qu'il est dans la même veine que le manga ! Je compte évidemment le voir.

samedi 20 janvier 2018

Luke

Un article un peu inhabituel, mais que j'ai envie d'écrire.
Je suis une grande fan de Star Wars, des films. Ils repassent en ce moment à la TV, et je me suis rendu compte que la première trilogie (la plus ancienne), est celle qui me passionne le plus, mais surtout à quel point j'aime le personnage de Luke. J'en ai parlé sur twitter, instagram, et je sais que beaucoup préfère Han Solo, ou Anakin, et que Luke est souvent mit de côté. Pourtant c'est celui qui me plait le plus, par son évolution. J'aime le côté candide, impatient, borné qu'il a au début de la trilogie, ce qui fait de lui quelqu'un de censé, et d'humain. Mais j'aime aussi l'homme qu'il devient dans Le retour du Jedi, son côté doux, juste, et patient. J'aime le respect qu'il a envers lui même et les autres, son visage serein au combat, son regard à travers lequel passent toutes les émotions. J'aime sa relation avec sa soeur, mais aussi de croire qu'il y a toujours du bon en son père.


Sa façon d'affirmer qu'il est un Jedi, et que jamais il ne tombera dans le côté obscur. Le retrouver plus vieux dans Les derniers Jedi m'a rendu nostalgique, mais m'a aussi montré qu'il est loin d'être parfait, et c'est pour ça que je l'aime tant.
Ceci est une déclaration d'amour à un personnage fictif, un personnage qui m'apaise, et que j'aime énormément.

jeudi 18 janvier 2018

Angelica Varinen, tome 1 : Le voleur de bijoux


Angelica Varinen, une jeune princesse, rêve d'aventures, à l'inverse de son majordome, Atticus. Après une tentative de cambriolage dans son manoir, elle décide d'enquêter avec l'aide de deux de ses amies.

Je remercie avant tout la maison d'édition Flammarion Jeunesse pour m'avoir permit de découvrir ce petit trésor ! 

Déjà, parlons de l'objet livre en lui même, qui est juste magnifique ! Une couverture souple/semi hardback, un crayonné fluide et superbe, avec quelques dessins parsemés tout au long du roman, même si j'aurais voulu en avoir plus ! Ce livre regorge de petit détails croustillants, et c'est tout ce qui fait le charme de cette oeuvre.
Ensuite, l'histoire. C'est très jeunesse évidemment, donc je ne le conseille pas à ceux qui ne sont pas friands de ce genre. Cependant ceux qui adorent ça, vous allez vous régaler ! Le livre se lit en une soirée seulement, tant les évènements s'enchainent avec vigueur et fluidité. La plume est jolie, pas vraiment approfondie mais il ne faut pas oublier qu'il se destine avant tout aux plus jeunes, après cela ne m'a pas dérangé vu que je savais à quoi m'attendre. Le récit est mignon tout plein, on suit les aventures de cette jeune fille pleine d'énergie, futée et drôle ! Elle, c'est pas être une princesse qu'elle veut être, mais détective ! Elle veut résoudre le plus d'enquêtes possible, sans oublier de s'amuser, vu son jeune âge.
L'univers choisi est féerique, une renarde nordique, un gros chat roux, des dragons...tout pour me plaire ! C'est le parfait mélange entre la réalité et la magie.
C'est une très bonne lecture, j'ai vraiment passé un bon moment en compagnie d'Angelica et de ses amis, et je lirais avec plaisir la suite bien entendu !

mardi 16 janvier 2018

Être bienveillant


Je parlais avec une cliente au travail il y a quelques jours, qui me racontait s'être fait voler son sac et toute ses affaires, comme quoi elle ne croyait plus à l'humanité, je lui ai répondu que c'est vrai que quand on voit certains gestes, certains actes qui sont commis, il y a de quoi perdre foi. Mais on a été d'accord sur le fait que des personnes manquent de bienveillance, et que c'est sans doute la plus importante des qualités.
Être bienveillant dans la vie, en amour, au travail, avec ses amis, sa famille, c'est ça la clé de tout. J'ai pour ma part de plus en plus de mal à croire en la bienveillance. Travaillant dans le commerce, je fais face à des personnes odieuses, qui n'ont aucune once d'humanité. Je ne comprends pas l'intérêt de se prendre la tête pour des broutilles, avec en plus une inconnue en face de vous. Vous avez passé une mauvaise journée ? Pourquoi ne pas faire ce que vous aimez, penser à des petits rien qui vous apaise plutôt que déverser toute votre haine sur quelqu'un que vous ne connaissez pas ? Vous me direz "c'est plus facile à dire qu'à faire", mais non, c'est juste la volonté de le faire.
Être bienveillant, c'est accepter le choix de l'autre. Un.e ami.e s'est coupé.e les cheveux et vous n'aimez pas ? Dites lui "j'aimais mieux avant, mais tu es toujours aussi joli.e/", ou "si ça te plait à toi, c'est ce qui compte". Car bienveillance rime avec tolérance, et les deux se complètent. Mais il y a aussi le respect, et la politesse. Dire "bonjour" avec un sourire, quoi de mieux pour se sentir bien ? En grandissant j'ai appris à ne plus juger, car on s'est tous porté sur le jugement sans connaitre une personne malheureusement, sur son physique, sa façon de parler, etc...Un client que je trouvais bizarre au début, me parait finalement attachant maintenant. Parce qu'il est comme ça, et que chacun est comme il est. 
La bienveillance c'est aussi se tolérer soi même, et s'aimer, même un tout petit peu. Se faire des compliments de temps en temps, se dire qu'on se trouve jolie, et que même si j'ai des formes, je m'aime malgré tout. 

lundi 15 janvier 2018

Orange, tome 6

Suwa, adolescent populaire et généreux, reçoit le matin de la rentrée scolaire, un curieux courrier… Un courrier de lui-même, venu de dix ans plus tard dans le futur ?! Dans cette lettre sont décrits tous les évènements qui vont se dérouler dans les mois qu'ils viennent. Très vite, l'adolescent comprend qu'il va devoir faire un sacrifice : renoncer à son amour, pour sauver un ami et le bonheur de celle qu'il aime.
Dix ans plus tard, dans une réalité devenue autre… Kakeru n'a pas pu être sauvé. Naho, hantée par le décès de celui qu'elle aimait, se referme dangereusement sur elle. Au détour de la vie, Suwa la recroise à nouveau. Entre amertume, bienveillance et regret, quel est le quotidien de celui qui, hanté par ses regrets, aurait pourtant été prêt à tout s'il avait connu le drame qui s'annonçait ? Pourra-t-il, cette fois-ci, sauver le cœur de celle qu'il aime ?

Je vous rassure, mon blog n'est pas entrain de se spécialiser en manga, c'est juste qu'en ce moment j'ai vraiment envie de vous en parler, et j'aime tellement ça, que ça me fait vraiment plaisir d'en discuter sur le blog !
Un tome 6 du manga Orange ! Qui l'aurait cru ? Pas moi ! 
Autant y aller direct : Il n'est pas indispensable. Les 5 tomes se valent largement à eux même et pour moi il n'y avait pas besoin d'une suite pour combler les lecteurs. 
Après, pour ceux qui ont vraiment aimé la série, et qui sont en manque de leurs personnages préférés après deux ans, évidemment que c'est un pure plaisir à lire ! Et encore plus si on apprécie le personnage de Suwa, l'ami de Naho, secrètement amoureux d'elle.
On retrouve les personnages que l'on avait tant aimé, et surtout toute l'émotion qui émane de cette histoire. Vous allez encore lâcher quelques larmes, mais avec Orange c'est difficile de se retenir ! 
Suwa est ici le personnage principal du tome, et si l'aimiez déjà avant, vous allez encore plus l'aimer à la lecture de ce tome 6. On ne peut pas ne pas l'aimer. Tout ce qu'il veut, c'est le bonheur de Naho, quitte à passer outre son propre amour envers elle. Alors on suit avec lui ses regrets, sa bienveillance envers celle qu'il aime, pour la rendre heureuse et qu'elle ne soit pas trop triste. Il nous emmène avec nous dans ces chapitres un peu décousus parfois, dans le futur, mais aussi dans des flashbacks, et des parenthèses de vie qui ne nous étaient pas montrées dans les tomes précédents.
C'est comme d'habitude très beau à lire, et bouleversant. Si vous n'avez pas encore lu Orange, je ne peux que vous encourager à découvrir cette merveille qui saura vous toucher en plein coeur !